Rares sont ceux, désormais, à pouvoir témoigner en personne, de ce grand événement historique que fût la signature de l’Armistice de 1918. Raison de plus pour semer dans le fort intérieur de chacun, surtout auprès des jeunes générations, les graines d’une mémoire qui doit perdurer.

Organisée à l’Atelier du Neez du 6 au 10 novembre, une exposition exceptionnelle vous attend : plongée dans les souvenirs tant individuels que collectifs, d’une période essentielle de notre passé pas si lointain.

Fêter la paix, témoigner de la guerre

  • Une série de 14 affiches, rassemblées sous le titre “la victoire en chantant ? Eté 1918 – été 1919”  présente la situation du front et de l’arrière, durant la dernière année de la guerre, de l’arrivée massive des troupes américaines jusqu’au retour des régiments de Pau et de Bayonne. Un questionnement en mots et en images sur l’installation progressive de la Paix, dans le quotidien de la société et dans les esprits.
  • Cette exposition, également répliquée en petit format, sera mise à disposition des établissements scolaires de Jurançon.
  • Des bandes sons relatant la mémoire de nos anciens seront à l’écoute. Ce travail de collecte d’informations et d’échanges a été réalisé par les élèves du lycée professionnel André Campa, en collaboration avec l’EHPAD.
  • Des objets, de guerre et personnels, seront également exposés, ainsi que deux reproductions de tenues militaires de l’époque.

Ernest Gabard, au coeur de la mémoire juranconnaise

  • L’exposition est également placée sous le patronage du sculpteur Ernest Gabard, père du monument aux morts pour la Patrie de Jurançon, rénové à l’occasion du centenaire de l’Armistice 2018.

  • Des documents d’époque, extraits des archives municipales conservées à l’Usine des Tramways seront visibles. Délibérations du Conseil Municipal retraçant les étapes jusqu’à la commande du monument de commémoration, rapport sur le concours organisé pour choisir l’atelier chargé de réaliser la commande, compte-rendu des nombreux débats qui ont présidés à l’installation de la sculpture sur le parvis de l’Eglise…un retour en arrière éclairant sur le fonctionnement et les questionnements qui animaient la vie politique locale d’après-guerre.
  • Enfin, deux ouvrages complémentaires seront présentés et permettront aux visiteurs de mieux cerner l’oeuvre et la vie du célèbre artiste béarnais qui a lui-même  participé à la Grande Guerre, comme en témoigne ses très réalistes aquarelles représentant le quotidien des tranchées.

 

Retrouvez le programme complet de l’exposition ici.

 

  • Envoyer par e-mail