Une interdiction stricte

Le Gave de Pau qui coule sur le territoire de Jurançon est strictement interdit à la baignade, par arrêté préfectoral. Cette interdiction vaut pour toute la longueur de la rivière, depuis sa source à Gavarnie comme en aval jusqu’à Peyrehorade, où il rejoint l’Adour.

Un arrêté d’interdiction de baignade concernant le Gave et le Neez a également été pris par la municipalité, et ce, depuis 2010.

 

Risques de noyade réels…mais pas que!

Le risque principal pour les amateurs de bain en eau vive reste la noyade :

  • les courants peuvent être très forts dans le lit du Gave et surprendre les baigneurs même les plus aguerris.
  • Les mouvements d’eau sont importants, y compris l’été, du fait des orages nombreux ; ainsi un site réputé « sécurisé » un jour ne l’est plus le lendemain.

De plus, l’accès au lit de ces rivières peut être dangereux du fait des galets glissants ou de pentes peu praticables, l’aménagement des berges n’ayant pas vocation par définition à faciliter l’accès à l’eau.

Les sauts depuis un pont ou tout autre point culminant sont bien entendu également prohibés, du fait de la faible profondeur de l’eau.

Enfin, l’interdiction de baignade dans le Gave est motivée par un argument sanitaire : les prélèvements effectués par l’ARS (Agence Régionale de Santé) indiquent chaque année que la qualité de l’eau n’est pas suffisante pour autoriser la baignade, notamment pour les plus fragiles d’entre nous, les enfants.

Aussi, pour ceux qui veulent piquer une tête en toute sécurité et en toute sérénité, direction la plage ou l’un des nombreux centres aquatiques de l’agglomération…la température de l’eau y sera d’ailleurs plus confortable !

  • Envoyer par e-mail